ACCUEIL
 
   
ORIGINALITE  
   
ACTUALITES  
   
LE TROUPEAU
 
TRANSHUMANCE en Cévennes  
   
DECOUVERTE du CHEVAL  
1/2journée ou journée  
Stage de découverte
   
 
CHEVAL PARTENAIRE  
1/2 journée ou journée
Randonnée en Lozère
 
Randonnée dans le Gard
 
DECOUVERTE du PONEY  
   
ATTELAGE
   
INFOS PRATIQUES  
   
   
   
PHOTOS  
Copyright©FrançoiseBaunaure Tous droits et photos réservés sur ce site
 
   


Randonnées en LOZERE

Cévennes - Mont Lozère

   
   


WEEK -END sur le Mont Lozère :

Au départ du Mont Lozère, venez vivre hors du temps et découvrir des paysages... comment dire?... les mots ne peuvent retranscrire la magie du mont Lozère!


RANDOS

Mont Lozère et Cévennes :

Une chevauchée sur ce massif mystérieux jusqu'aux châtaigneraies cévenoles : le plaisir d'évoluer dans des paysages variés et sauvages en plein coeur du parc national des Cévennes.

Tour du Mont Lozère :

C'est la traversée d'un plateau aux mille facettes, pouvant vous étonner d'une heure à l'autre, tant par ses panoramas exceptionnels, ses étendues majestueuses et encore préservées, sa flore et sa faune variées, que par son côté sauvage, la puissance des éléments, ses vents changeants, ses lumières inattendues, une averse de neige insolite... difficile de dire dans quel pays vous êtes...

Du Mont Lozère au Mont Mézenc (tout proche du Mont Gerbier des Joncs) :

Avec la ligne de partage des eaux comme fil d'ariane, tantôt sur le versant atlantique tantôt sur celui de la méditerranée, nous passerons près des sources du Tarn, des sources de l'allier pour finir au pays des volcans près des sources de la Loire et du Mont Gerbier des Joncs. Une randonnée en ligne au travers des paysages splendides de la Lozère, l'Ardèche et la Haute-Loire.


TRANSHUMANCE D'AUTOMNE :

L'occasion de traverser le parc national des Cévennes (en passant par les Mont Aigoual et Mont Lozère) et d'apprécier des paysages variés et sauvages. Une randonnée sur les drailles (chemins ancestraux de transhumances) avec des points de vue exceptionnels et la rencontre de certains bergers qui, comme nous, transhument encore par ces chemins... mais pour combien de temps encore...